MotoGP : Pit Beirer explique quand et pourquoi Oliveira a hérité de la KTM officielle

By Jean Coutu

Lorsque KTM a annoncé ses pilotes pour l’après 2020, il y a eu une petite surprise en constatant que Danilo Petrucci se retrouvait au sein du team satellite Tech3. De fait, c’est bel et bien Miguel Oliveira qui succède à Pol Espargaró, en partance pour Repsol Honda. Pourtant, à l’ancienneté et au palmarès, c’est l’Italien qui aurait dû se retrouver dans la structure usine. Mais on ne raisonne pas comme ça à Mattighofen qui précise qu’entre son écurie et celle d’Hervé Poncharal, il n’y a aucune différence de niveau dans la mise à disposition du matériel. Alors, comment en est-on arrivé à cette répartition ? Pit Beirer répond : par affection…

Lorsqu’il devenait clair que Danilo Petrucci allait rejoindre KTM, le sentiment général était qu’il prendrait la place de Pol Espargaró. Petrux sort en effet de l’équipe usine Ducati, il a 29 ans et compte une victoire en MotoGP. Au vu des effectifs MotoGP à Mattighofen, il n’est donc pas celui à qui on pense pour la structure satellite.

Mais l’Italien ne connait pas la RC16 et Brad Binder s’installe seulement en MotoGP. L’équipe officielle allait-elle avoir deux pilotes avec peu d’expérience de la moto tandis que chez Tech3, on était susceptible de mieux connaître son sujet avec un Miguel Oliveira qui a fait une saison sur la KTM tandis qu’Iker Lecuona compte déjà un Grand Prix à son guidon ? Apparemment non. Par ailleurs, tant le Portugais que le Sud-Africain sont de véritables produits de la filière mise en place avec Red Bull.

Il y a donc une logique dans ces choix et Petrux ne s’en est pas offusqué puisque les Autrichiens assurent que les quatre RC16 en lice seront du même niveau. Cependant, à écouter Pit Beirer, le directeur sportif, ce qui a véritablement décidé de cette organisation se trouve ailleurs. Et la révélation s’est faite sur le Red Bull Ring lors d’un entrainement sur les anciennes Moto2 de la marque : ” nous avons eu Brad Binder et Miguel Oliveira sur nos Moto2 à Spielberg en juin. Après cela, nous nous sommes assis avec eux le soir. Nous avons remarqué à quel point ces deux pilotes se comprenaient, à quel point ils se délectaient de leur temps ensemble dans l’équipe Ajo-KTM en Moto3 et Moto2.

” Ils ont également parlé avec enthousiasme d’un technicien qui est maintenant de retour avec nous. Puis nous avons remarqué que les deux représentent une équipe émotionnellement très forte. Il ne s’agit pas du débat sur qui est le plus grand héros ici et peut évincer tout le monde. Il y avait une très bonne ambiance d’équipe. À ce moment, nous avons remarqué que Brad et Miguel iraient très bien ensemble en MotoGP.

“Oliveira est prêt”

” Une telle équipe tire également sa force dans la volonté de partager et de l’excellente atmosphère. Ça s’est très bien passé ensemble. D’un autre côté, Miguel est maintenant en position pour jouer un rôle clé dans ce projet. En 2019, après la pause estivale, l’équipe Tech3 a reçu … Plus d’infos

Read more here:: MotoGP : Pit Beirer explique quand et pourquoi Oliveira a hérité de la KTM officielle