MotoGP Portimão J2 : le mot de Piero Taramasso (Michelin)

By Eric Martin

Nous sommes maintenant arrivés à quelques heures de la fin de la saison 2020 et il sera bientôt temps de dresser certains bilans.

À cet égard, Michelin n’est pas en reste et c’est par le biais de Piero Taramasso lors de son traditionnel point du samedi soir que le manufacturier de Clermont-Ferrand se déclare satisfait et déjà impatient d’être en 2021…

Piero Taramasso, Manager Deux-roues Michelin Motorsport : « Pour Michelin, la saison 2020 a de nouveau été une bonne saison. Tout d’abord, elle a été spectaculaire car nous avons eu neuf vainqueurs différents et quasiment tout le temps des motos différentes sur le podium. Elle a également été difficile car nous avons du apporter beaucoup de pneus pour des courses très rapprochées les unes des autres, des courses consécutives ou au même endroit, mais, malgré la situation sanitaire, nous avons pu faire cela sans problème.
Comme vous le savez, nous avons introduit une nouvelle construction du pneu arrière qui procure plus d’adhérence et plus de stabilité. Certaines équipes ont directement trouvé les bons réglages pour avoir un bon feeling alors que d’autres ont un peu plus peiné car il fallait adapter les motos et les styles de pilotage. Mais au final, ce fut très positif et nous avons par exemple battu des records à Jerez, à Misano et Aragon. Nous avons également été très proches au Mans, à Barcelone et au Red Bull Ring mais les conditions n’étaient pas parfaites. Quoi qu’il en soit, cela a également été très positif pour nous en MotoE où nous avons introduit un nouveau pneu avant et un nouveau pneu arrière avec une nouvelle gomme et des matériaux recyclés, et où nous avons beaucoup amélioré les performances et les chronos ainsi que les sensations des pilotes. Donc pour nous, ce fut une bonne saison et nous sommes impatients d’être la prochaine. »

Cet article MotoGP Portimão J2 : le mot de Piero Taramasso (Michelin) est apparu en premier sur Paddock GP.

… Plus d’infos

Read more here:: MotoGP Portimão J2 : le mot de Piero Taramasso (Michelin)