Moto2 2020, Jorge Navarro : « objectif MotoGP en 2021 »

By Oléna Champlain

Jorge Navarro est revenu sur sa saison passée, évoquant à l’occasion son adaptation à la catégorie Moto2 où il œuvre depuis 2017. De l’eau à coulé sous les ponts depuis ses débuts et le pilote originaire de Valence après avoir connu la victoire, la défaite et s’être dressé face à la rudesse de la discipline, pansant en outre ses blessures, a plus que jamais confiance en la saison 2020 qui s’en vient et plus…

En 2017, le pilote du haut de ses 21 printemps, a fait le choix de se lancer en Moto2 après une belle saison 2016 en Moto3. Il a ainsi terminé cette année-là, 3e au classement du championnat du monde des pilotes et à comptabiliser cinq podiums sur la saison avec deux victoires de décrochées en Catalogne et en Aragón.

Le saut en 2017 en Moto2 ne s’est cependant pas fait sans mal. L’adaptation à cette catégorie dite “intermédiaire” a été des plus compliquées pour ce jeune loup aux dents longues, débordant d’énergie. Les résultats n’ont pas été à la hauteur de son ambition.

” Quand j’y repense, je songeais que ce n’était pas si compliqué de passer du Moto3 en Moto2. Le problème est qu’au fur et à mesure que j’avançais, des complications supplémentaires apparaissaient. Peut-être que faire le saut en Moto 2 en équipe alors que j’étais seul n’était pas la meilleure décision. Je n’avais pas un bon feeling c’est évident, c’est ce qui compte le plus. Au final, dans cette catégorie, tous les petits détails comptent tellement et en ce sens je pense que j’ai beaucoup souffert. Mais si nous analysions mon premier test en Moto 2, j’étais cinquième, j’étais le meilleur rookie » confie Jorge.

Il poursuit : ” en 2017 et 2018, mon meilleur résultat était cinquième en Autriche, donc oui, ça a été difficile mais j’ai continué à travailler dur, j’ai continué à croire en moi mais la chance ne m’a tout de même pas sourit. Autant de choses négatives pour vous fait savoir qu’il est nécessaire de donner la priorité à ce qui doit l’être, les bons moments qui vous font progresser en tant que pilote et en tant que personne. Par conséquent, je pense que cela m’a rendu plus fort, maintenant je vois les choses de manière plus claires et j’ai retenu la leçon, j’ai appris » explique-t-il.

” Ce qui ne m’a pas aidé non plus, ce sont les blessures que j’ai trainées depuis 2016 et qui m’ont enquiquinées en 2017. J’ai terminé la saison en me blessant de nouveau au doigt, un réveil subit d’une ancienne blessure. Puis le scaphoïde et là j’ai passé l’hiver à récupérer, en étant immobiliser sans pouvoir vraiment m’entraîner à fond” précise le pilote Speed Up. L’année 2018 s’est poursuivit sur ce même tempo, en décalé et en dégradé d’échec, même si Jorge Navarro estime que cette saison lui a semblé “être un peu meilleure“. Jorge Navarro : ” je me sentais plus compétitif mais j’ai aussi fait plus … Plus d’infos

Read more here:: Moto2 2020, Jorge Navarro : « objectif MotoGP en 2021 »