MotoGP : Álex Rins fait durer le plaisir avec Suzuki

By Jean Coutu

Yamaha nous a mal habitué dès le début de l’année. A peine ourdie, l’idée d’un renouvellement de ses pilotes pour les saisons 2021 et 2022 a été officialisée, privant ainsi d’un coup d’un seul le marché des transferts des pièces essentielles Viñales et Quartararo. Du coup, les annonces pour Marc Márquez et Álex Rins devaient suivre. Mais tant l’un que l’autre n’a pas renouvelé son bail, laissant respectivement Honda et Suzuki en plan. C’est ce qui s’appelle faire durer le plaisir…

On en est là, comme le simple retard d’un train qui entrera fatalement en gare. Mais en MotoGP, tout peut arriver très vite, et il faut donc surveiller cette situation comme le lait sur le feu. Si Marc Márquez n’a encore rien signé avec Honda, Álex Rins n’a pas plus confirmé sa situation avec Suzuki. ” Je suis content de Suzuki, mais en même temps nous n’avons encore rien signé, je suis libre de parler avec d’autres équipes » a commenté le double vainqueur de la saison 2019 de MotoGP.

” C’est le travail de mon manager de faire face à ces choses. Je ne sais pas, je ne veux pas trop réfléchir, je me concentre sur cette année complète l’équipier d’un Joan Mir qui n’a encore rien signe non plus… On n’en saura pas plus. Alors autant envisager la campagne 2020 sur la GSX-RR : ” nous avons essayé à Sepang de nous améliorer par rapport à 2019 en essayant des innovations dans de nombreux domaines comme le châssis, l’aérodynamique, l’électronique, et je suis heureux du résultat. Nous avons terminé troisièmes du classement général. Mais je suis encore plus content du rythme en course, a expliqué Rins à Sky.

” Nous avons aussi beaucoup travaillé sur le moteur, il est évident qu’il est plus puissant, nous ne dépassons pas Ducati en ligne droite mais nous allons essayer de les suivre…, a ajouté le pilote Suzuki. A Sepang, il y avait un bon équilibre : ” on dit que Yamaha, Aprilia et KTM ont fait des progrès importants, à la fin j’ai vu Viñales aller très vite. »

Une mention qui l”amène à une évaluation de la concurrence : ” il faudra se rappeler que l’équipe satellite Yamaha est pratiquement une équipe officielle cette année. Quartararo aura la même moto que Rossi et Viñales. Quant à Marc Márquez je m’attends à le voir à 100% en forme lors de la première course ».

Il termine : ” je vise la victoire ou au moins monter sur le podium dans de nombreuses courses, pour pouvoir me battre pour le titre. Je sais qu’il faut de la persévérance pour arriver dans le top 3 du classement. Il faudra d’abord essayer de ne pas tomber, de terminer toutes les courses. J’ai hâte de commencer. »

Cet article MotoGP : Álex Rins fait durer le plaisir avec Suzuki est apparu en premier sur Paddock GP.

… Plus d’infos

Read more here:: MotoGP : Álex Rins fait durer le plaisir avec Suzuki